Le périnée juste après Bébé

May 28, 2015

Que vous ayez accouché par voie basse ou par césarienne, vous pouvez aider votre périnée à récupérer dès le lendemain de l'arrivée de bébé.

 

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous donner des exercices épuisants à faire : vous êtes sûrement assez fatiguée comme ça !

 

Je trouve tout de même assez dommage que la rééducation périnéale ne débute pas avant 6 à 8 semaines après la naissance. Alors, bien sûr, la rééducation classique avec toucher vaginal ne peut pas se faire tant que le col de l'utérus n'est pas refermé mais il serait bénéfique  qu'une (ré)éducation périnéale précoce soit plus répandue.

 

6 à 8 semaines sans rien faire pour le périnée et les abdos ! Comme si la nouvelle maman n'allait pas devoir les solliciter en s'occupant de Bébé (et ne parlons pas de celles qui ont déjà des enfants !). On retrouve donc en rééducation des périnées et des ventres qui ont été malmenés pendant deux mois... Bonjour les dégâts... Bref... Vous trouverez ici ce qui peut être fait en (ré)éducation précoce du périnée.

 

1- La Posture et les Efforts:

 

La première chose à faire, et c'est de loin la plus contraignante et difficile à faire, c'est de bien se tenir. Grandissez-vous quand vous êtes assise ou debout, usez de coussins pour bien vous caler quand vous donnez le sein ou le biberon, etc...

Mieux vous vous tenez, plus vous favorisez la fermeture du diastasis des grands droits (les abdos qui se sont écartés). Vous permettez également au diaphragme et au périnée de mieux bouger, ce qui libère la respiration et facilite le travail du périnée.

 

Vous allez soulever, poser, vous baisser, vous relever, porter,… une bonne gestuelle va économiser votre dos et votre périnée. Une ou deux séances d'apprentissage en préventif avec un kinésithérapeute avant l'accouchement ou après (dès que vous en avez l’énergie) ne peuvent être que bénéfiques.

 

 

 

2- Les Expirations :

 

Votre bébé s'est développé dans votre ventre jusqu'à atteindre une taille et un poids conséquents. En le tenant dans vos bras, vous pouvez vous demander comment il pouvait tenir à l'intérieur de votre corps ! Et bien, il s'est fait sa place : les abdominaux se sont allongés, les droits se sont écartés, les viscères ont été refoulés... Une fois votre enfant né, ça laisse une sacrée place. Grâce à une respiration douce et dirigée, vous pouvez contribuer à tout remettre en ordre.

 

Le travail expiratoire actif concerne principalement le muscle abdominal transverse, le seul qui fasse rentrer le bas du ventre. De plus, une expiration correcte va entraîner une contraction du périnée (on peut le sentir remonter légèrement). 

Enfin, ce travail respiratoire est tout à fait faisable après une césarienne puisque rentrer le ventre en se tenant correctement va rapprocher les berges de la cicatrice.

 

Allongez vous sur le côté et soufflez doucement comme pour faire vaciller la flamme d'une bougie sans l'éteindre. Cherchez à rentrer le ventre en commençant par le bas, entre le pubis et le nombril. A la fin de l'expiration, relâchez le ventre pour laisser entrer l'air passivement. N'inspirez pas au maximum car c'est plutôt contre productif.

N'hésitez pas à poser vos mains sur le bas du ventre et sur les dernières côtes : le ventre doit se rentrer et les côtes s'abaisser lors de l'expiration.

Pour débuter, pratiquez ces expirations sur les côtés droit et gauche pour bien ressentir le mouvement. Après, il est possible (et bénéfique) de le faire dans toutes les positions.

 

 

 

3- Les Contractions du Périnée :

 

Vous pouvez commencer un travail du périnée dès que vous le souhaitez. Le délai indiqué de 6 à 8 semaines avant de débuter la rééducation périnéale n'est là que pour laisser le temps au col de l'utérus de se refermer et d'éviter des infections.

 

Les premiers temps, il s'agit surtout de faire un réveil musculaire. On ne cherche pas à renforcer le périnée. Il peut y avoir une sidération passagère juste après l'accouchement et qui peut durer quelques jours. Dans ce cas, la pensée du mouvement de contraction du périnée sert à entretenir le schéma moteur en attendant d'être de nouveau capable de contracter.

 

Si vous avez déjà pris conscience de votre périnée avant l'accouchement, c'est bien sûr plus facile.

Dans le cas contraire, il faut tout d'abord sentir ce qu'est le périnée et savoir où il se trouve.

La contraction du périnée, c'est ce que l'on fait pour retenir un gaz en fermant l'anus, ou encore retenir une envie de faire pipi. (note : le stop-pipi n'est PAS un bon exercice car il favorise les troubles mictionnels)

La position assise facilite en général le ressenti de la contraction du périnée, mais il est possible que vous soyez plus réceptive allongée. 

Contracter le périnée, ce n'est pas serrer les fesses ou les cuisses. Celles-ci doivent rester relâchées.

Si rien ne bouge, il est possible que ce soit parce que le périnée est déjà contracté. Il faudra apprendre à le relâcher…

 

Vous pouvez profiter des temps où vous nourrissez votre enfant pour exercer votre périnée.

Faites une série d'une dizaine de contractions douces, calées sur le temps expiratoire, et en relâchant bien entre chaque contraction. Respectez un temps de repos de 2-3 respirations avant de refaire une contraction.

Encore une fois, on ne recherche pas la performance à ce stade précoce mais un réveil musculaire. Il n'est pas nécessaire de multiplier les séries ou de faire les contractions les plus fortes possibles.

 

En cas de doute, vous pouvez vous orienter vers un professionnel de santé formé en rééducation du périnée qui pourra vous guider.

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Sonde Connectée d'Entraînement Périnéal : Test d'Emy

March 6, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Follow Us